Picto Lachaize
de 1670 à 1693

Les racines de
notre histoire

En 1670, François de la Chaize d’Aix, Sénéchal de Lyon, frère du Respectable Père de La Chaize, SJ, confesseur du Roi Louis XIV achète la terre de La Douze à Odenas. De 1674 à 1676 est construit le nouveau château sur des plans de Jules-Hardouin Mansart, surintendant des Bâtiments Royaux et de Thomas Blanchet, peintre-architecte de l’Hôtel de Ville et du Palais St Pierre à Lyon. La création des jardins est quant à elle confiée à André Le Nôtre, jardinier du Roi. Achevé en 1676, le domaine prend alors le nom de CHATEAU de LA CHAIZE. Entre 1677 et 1693, le domaine s’agrandit, est élevé au rang de Comté puis de Marquisat.

François de la Chaize d’Aix, 1670
Picto Lachaize
De 1735 à nos jours

Une longue histoire de famille

En 1735 est célébré le mariage de Françoise de La Chaize d’Aix avec Antoine, Marquis de Montaigu, alors ambassadeur de Louis XV à Venise. Son secrétaire particulier était alors Jean-Jacques Rousseau. S’ensuivront presque 3 siècles de transmission familiale.

Durant cette période, le domaine viticole a pris forme. Les vignes ont été plantées à l'endroit idéal pour produire de bons et grands vins. La qualité des sols, les pentes des coteaux et l'exposition sud-est de la presque totalité des parcelles en faisait l'endroit tout désigné pour y développer la culture de la vigne. Les installations viticoles et particulièrement l'impressionnant chai de 108m conçu dès 1770 témoignent que déjà à cette époque rien n'était dû au hasard.

Picto Lachaize
2018

Le début d'une nouvelle histoire

(Illustration Arnaud Madelénat / RL & Associés)

Pour des raisons éthiques et écologiques, le Domaine du Château de La Chaize va s'inscrire dans une transition énergétique et environnementale sans précédent. Quatre objectifs ont été déterminés afin de mener à bien ce projet :

  • convertir l'ensemble du vignoble en viticulture biologique,
  • être autonome en énergie électrique et thermique,
  • utiliser des engins, véhicules et matériels ne fonctionnant qu'à l'énergie électrique,
  • valoriser chaque sous-produit de l'activité viti-vinicole dans une dynamique du "0 déchet".


En savoir plus sur notre projet

(Illustration Arnaud Madelénat / RL & Associés)

Une pierre de plus dans la construction du pôle Hospitality du Groupe Maïa

La famille Gruy qui préside aux destinées du Groupe Maïa à Lyon a de grandes ambitions pour le Château de la Chaize. Le domaine vient naturellement s’inscrire dans le développement du pôle Hospitality du Groupe qui compte déjà le magnifique hôtel “Villa Maïa”, le restaurant étoilé Têtedoie,  ainsi que la marque de cosmétique haut de gamme Valcena.

La recherche de l’excellence dans l’univers de l’Art de Vivre est le point commun qui anime en permanence les équipes en charge du pôle Hospitality.

Français
English